Accueil

Tout d’abord , merci et bienvenue sur mon Blog . Vous pouvez visiter la galerie et me laisser un  commentaire pour un thème et/ou dans le Livre d’Or après être passé ……éventuellement par « Ma boutique  » .         Alors bonne visite….

1 – Pour ouvrir  un thème de la Galerie , passez la souris sur l’année  et attendez qu’elle soit ouverte avant de cliquer sur le thème souhaité.

En cliquant une fois sur la photo , vous l’agrandissez

2 –  JM.Minguet  20-02-2013  –  Merci à lui . 

 »  Pour  Jean-Marie Jacqmard, chaque aquarelle est un rendez-vous.
Oh ! Pas un de ceux que l’on fixe ainsi, à la va-vite, parce qu’on dispose d’un peu de temps.
Non. L’aquarelle a ses exigences. Elle déteste la précipitation.
Alors si l’on veut la faire sienne, il faut procéder par étape.
L’artiste le sait, qui met sa patience au service de sa passion.
« Tout part du sujet, dit Jean-Marie, de l’image ou de la photo qui me plaît.
Mais sa beauté ne suffit pas. Encore faut-il que je m’en imprègne et que je sente l’aquarelle naître peu à peu en moi. »
Et vient le jour de la rencontre, le jour où le peintre se sent prêt.
Là encore, la démarche est respectueuse. Un dessin précis traduit d’abord les intentions.
Puis commence l’acte créateur, tout en maîtrise et en abandon.
Car c’est toujours l’aquarelle qui décide. Et Jean-Marie Jacqmard, qui le sait, en parle bien :
« L’aquarelliste ne maîtrise pas totalement le résultat de ses actions, précise-t-il,
il passe, le moment venu, le relais à l’eau qui agit de façon autonome.
Elle s’infiltre, transporte les pigments, les dépose et disparait.
Dans cette technique de l’humide sur humide, le temps intervient aussi et impose son rythme.
Il s’agit de rester en alerte, d’avoir une promptitude de réflexes et surtout une tolérance de ce qui se passe. »

Vous le savez maintenant, les paysages, les fleurs ou les visages ici exposés,
qui nous offrent leur douceur et leur beauté calme,
sont le résultat d’un dialogue heureux entre un artiste resté humble
et des éléments versatiles que la passion parvient à sublimer.     »  

Publicités